L'immobilier Andrésy
26 fév

Votre agence immobilière d’Andrésy fait le point sur la répartition des rôles dans la recherche d’un bien !

IMMOBILIER

Acheter à deux à Andrésy, c’est bien, mais qui trie, dans le couple, les annonces immobilières ? Car, il faut bien en passer par là ! Pour chercher un nouveau logement, de nombreuses astuces existent, comme les alertes mail qui permettent de recevoir sur son smartphone les biens en vente qui correspondent à ses besoins. Toutefois, il faut bien ensuite, consulter, comparer les annonces et prendre rendez-vous pour visiter. Votre agence immobilière à Andrésy fait le point.

Le site d’information, MySweet’immo.com, a souhaité comprendre comment les couples s’organisaient pour trouver leur futur logement et qui se chargeait de la surveillance des annonces, une tâche anxiogène et très chronophage. Il a donc interrogé, fin 2016, 1 100 futurs acquéreurs, hommes et femmes, ayant un projet d’achat dans l’année et leur a demandé de lui en dire un peu plus sur la répartition des rôles dans une recherche immobilière.

Pas toujours d’accord sur tout
L’étude révèle que 56% des futurs acquéreurs d’un bien immobilier achètent en couple et que, majoritairement, ce sont de jeunes ménages avec un chef de famille ayant un profil-cadre (qui appartient à la catégorie des CSP+). Jusqu’ici, tout va bien ! C’est ensuite que les choses se compliquent. La répartition des tâches prend une drôle de tournure puisqu’il devient un sujet sur lequel hommes et femmes ne s’accordent pas. C’est presque un sujet de discorde dans le couple. Les points de vue sur la question sont en effet très différents. La moitié des femmes ont le sentiment d’être en charge de la recherche immobilière, plus que les hommes (40%). Ces derniers ont pourtant majoritairement le sentiment que c’est une tâche réalisée à deux (57%).
Heureusement, sur les visites, les couples s’accordent mieux. Hommes et femmes s’organisent pour que la découverte de leur éventuel futur bien soit réalisée à deux.

O.D. / Bazikpress © Benjamin LEFEBVRE

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée