L'immobilier Andrésy
28 mar

Bientôt un nouveau diagnostic pour les locations d’appartements à Andrésy !

Diagnostic Immobilier

Le 1er juillet 2017, vous aurez l’obligation d’effectuer un diagnostic gaz et électricité
pour toute nouvelle location d’un appartement situé dans un immeuble collectif construit avant le 1er janvier 1975, et à partir du 1er janvier 2018 pour tous les logements, à Andrésy. Pour vous permettre de tout savoir, le Livre Blanc Gaz Electricité de Diagamter (réseau national de diagnostiqueurs immobiliers certifié) est paru.

9 logements sur 10 présentent une anomalie électrique
Ces chiffres sont extraits de la première étude d’envergure sur ce sujet réalisée à partir des diagnostics immobiliers effectués sur 67 063 biens dans le cas du gaz et de 114 968 biens dans le cas de l’électricité. Ils sont présentés à trois mois de l’entrée en vigueur de l’obligation des diagnostics gaz et électricité pour la location en vertu de décrets d’application de la loi Alur dans un Livre Blanc à l’usage aussi bien des professionnels de l’immobilier que des particuliers.

La question de la décence du logement
Les anomalies relevées par tout diagnostiqueur immobilier certifié posent la question de la décence du logement, c’est-à-dire d’un point de vue juridique : la capacité à en maintenir un usage locatif si la sécurité du bien immobilier et de ses occupants est mise en cause. D’après ce Livre Blanc, et selon la décennie concernée, 3,1 à 4,1% des biens construits avant 1980 présentent une anomalie de type « Danger Grave et Immédiat », imposant d’interrompre immédiatement, partiellement ou totalement, l’installation du gaz. Les logements récents ne sont pas exempts d’anomalies électriques, dont le nombre moyen passe de 7 à 8 (sur les 119 anomalies possibles) pour les constructions des années 50 à moins de 2 pour les constructions des années 2000.

Le Livre Blanc
Mêlant statistiques détaillées (par décennies et type d’anomalies), informations pédagogiques et recommandations, ce Livre Blanc propose une vision rationnelle de l’état du parc de logements en France. Il permet aux professionnels de l’immobilier (notaires, gestionnaires/administrateurs de biens, agents immobiliers…) de mieux appréhender les enjeux de la nouvelle réglementation afin de les partager avec leur propre clientèle et aux particuliers de davantage comprendre les problématiques liées au gaz et à l’électricité de leur logement.

O.D. / Bazikpress © momius

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée