L'immobilier Andrésy
27 Nov

Calculez les frais annexes lors de l’achat d’un appartement à Andrésy !

Acheter un appartement à Andrésy, c’est bien, mais l’acheter dans de bonnes conditions, c’est mieux ! Alors, comment faire ? C’est très simple, il suffit d’être méthodique et de se munir d’une calculatrice. En effet, si l’emplacement, l’état de la copropriété et la qualité de l’appartement comptent, d’autres éléments sont à prendre en considération pour réussir un achat immobilier.
On ne va pas vous mentir, acheter à un bon prix et à un taux attractif sont évidemment les deux premières choses à faire, mais il y a d’autres points à surveiller. Pour être certain que vous achetez l’appartement qui vous intéresse à Andrésy dans de bonnes conditions, il va falloir passe au crible les frais annexes. Et ils sont nombreux ! Pourquoi ? Déjà, pour être certain de pouvoir les payer et ensuite pour ne pas avoir de mauvaises surprises. En effet, les charges de certaines copropriétés sont très élevées. Parfois, des travaux sont à venir. Mieux vaut vous renseigner avant auprès du syndic.

Mais il n’y a pas que cela… Alors, faites la liste des montants dont vous devez tenir compte. Frais d’agence, frais de dossiers, frais de notaire, taxes d’habitation et foncière et même le coût de déménagement : le tout peut représenter jusqu’à 8 % du montant de la vente. Alors, soyez vigilant !

Vous voulez faire des économies ? Sachez que le montant des droits de mutation, couramment appelés frais de notaires varie entre 2 % et 3 % du prix du bien dans le neuf et entre 7 % à 8 % dans l’ancien. Ils comprennent la TVA, les droits d’enregistrement, l’inscription au Service de la Publicité Foncière, mais également les émoluments du notaire.

La solution ? Profitez donc des lois Hagarde et Hamon qui permettent de choisir l’organisme qui vous assure durant votre crédit. En effet, l’assurance-emprunteur varie parfois du simple au triple en fonction de nombreux critères : l’âge, la durée du prêt, l’état de santé de l’emprunteur… Concrètement, selon le courtier Meilleurtaux, « le taux de l’assurance d’un prêt immobilier peut varier de 0,20 % pour les contrats les plus avantageux à 0,65 % pour les plus coûteux. »

O.D. / Bazikpress © JPC-PROD

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée